La recette qu’il faut absolument connaître dans la vie…

Si vous regardez la télévision américaine, vous connaissez peut-être l’émission Mythbusters sur le réseau Discovery. En tout cas, l’épisode où on y testait les produits pour se débarrasser de l’odeur de mouffette m’était resté en tête.

C’est une recette hypersimple:

  • péroxyde d’hydrogène (en vente en pharmacie);
  • savon à vaisselle liquide;
  • bicarbonate de soude (pour les Québécois: de la « p’tite vache »);
  • eau chaude

Vous mettez la même quantité des trois premiers dans une généreuse portion de la dernière (par exemple: 2 cuillères à table de péroxyde + 2 de savon + 2 de bicarbonate dans 2 tasses d’eau chaude). Vous épongez généreusement la tache, le matériel, l’objet (etc.), en enlevant en même temps les grumeaux, s’il y en a. Prenez de grandes respirations un peu plus loin pour ne pas rajouter le contenu de votre estomac à l’oeuvre en cours. Vous rincez à l’eau propre. Vous laissez sécher.

Dans ma (longue !!) expérience, j’ai testé avec succès ce mélange dans les situations suivantes:

  • pipi (séché!) de chat sur un matelas;
  • vomi frais sur une banquette d’auto;
  • débordement de couche (avec selles, fraîches aussi) sur un fauteuil.

Je vous rassure: tout ne s’est pas passé la même journée. Par contre, dans tous les cas, il n’y a pas de cernes laissés par le mélange, l’odeur disparaît (c’est quand même le truc le plus important!!!), et les taches prennent le chemin des oubliettes aussi.

Et croyez-moi, faire plusieurs heures de voyage dans une automobile qui sent le vomi, ça, faut pas le faire!

Ceci dit, je ne suis pas responsable des dégâts que vous pourriez tenter d’infliger à vos possessions pour tester la recette…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>