Imitation et alimentation

Mon fils de 2 ans raffole des cornichons épicés. Et des mets indiens. Et des tacos avec beaucoup de tabasco.

Tout simplement parce que nous en mangeons, son père et moi, et que nous n’avons jamais hésité une seconde à lui faire goûter ce qu’il demandait à goûter (bon, sauf le café et l’alcool, mais ce n’est pas pour les grands garçons). En passant, j’ai réussi à négocier avec lui de ne pas toucher à mon café mais de souffler dessus. Et il joue avec un service à thé à prendre du café.

Réjouissons-nous: le café est toujours légal, même si c’est une boisson psychotrope (qui agit sur le psychisme). Je ne conseille pas d’en prendre avant un certain âge: personnellement, je pense que sa consommation devrait être inversement proportionnelle au niveau de scolarité du jeune (source de l’image: Wikipédia).

En fait, je me suis beaucoup basée sur l’alimentation du chimpanzé. Voici donc quelques points dignes d’attention:

  1. Le chimpanzé est un omnivore, qui mange surtout des fruits. Les protéines animales lui viennent des termites et autres insectes, du poisson, des reptiles, des oiseaux et de leurs oeufs et de petits mammifères (antilopes, autres espèces de singes, porcins). Le cannibalisme existe, et ce sont surtout des jeunes animaux qui sont mangés par des plus vieux (Parc forestier et zoologique de Hann).
  2. La femelle chimpanzée nourrit son petit au lait durant 2 à 3 ans. Si on tient compte des soins que les jeunes nécessitent (portés par leur mère jusqu’à 2-3 ans), on ne s’étonne pas que la femelle ne soit en chaleur qu’à des périodes assez éloignées (tous les 1 1/2 à 3 ans) (Parc forestier et zoologique de Hann).
  3. Le petit chimpanzé se fie à sa mère pour lui signaler ce qui est comestible de ce qui ne l’est pas. Les jeunes essaient beaucoup plus de nouveaux aliments que les plus vieux (Lestel, 2003, p. 111).

En résumé: j’ai nourri longtemps mon fils au lait maternel (14 mois, et il a décidé tout seul d’arrêter), j’ai commencé à lui donner des fruits (comme premiers aliments solides), je l’ai laissé mettre plein de trucs dans sa bouche.

Jeunes chimpanzés folâtrant dans le sanctuaire de Jane Goodall au Congo Brazzaville (source de l’image: Wikipédia).

Pour ceux/celles que cela inquiète, je pense qu’il est normal qu’un poupon explore son environnement avec tous ses sens. Y compris le goût. Il faut, bien entendu, contrôler certains objets. Par exemple, la litière du chat a toujours été inaccessible.

Mais j’ai emmené mon fils au parc, dans le bac à sable, autour de 11 mois (dès qu’il a commencé à faire beau au printemps). Je me suis assise dans le sable avec lui, et il a eu le droit de mettre tout ce qui ne s’avale pas dans sa bouche (bâtons, pierres, feuilles…). Il « trempait » régulièrement ses bâtons couverts de bave dans le sable, et retour dans la bouche. Je l’ai laissé faire, malgré d’autres parents qui me disaient: « Il se met du sable dans la bouche! » (« Oui, mais ça lui bâtit un bon système immunitaire! »). Il a fait ce petit manège deux semaines. Je vous jure. Après deux semaines, je ne l’ai jamais vu prendre quelque chose de l’extérieur et le mettre dans sa bouche (mise à jour: il faut tout de même se méfier des « jouets » en forme d’aliments qui ont l’air parfois délicieux…). Il faut dire qu’une bouchée de sable, ça décourage son homme.

Tout ceci pour répéter mon idée de départ: le bébé est un petit singe, qui apprend énormément par imitation. Pour le faire manger de tout, il faut soi-même être omnivore. Évitez les grimaces de dégoût (à moins que vous ne vouliez en faire un être difficile et capricieux).

Un souk de Marrakech (Maroc), avec des montagnes d’épices. Moi, ça me met l’eau à la bouche, et du bonheur plein les yeux (source de l’image: Wikipédia).

Bien sûr, il y a des trucs que mon fils refuse de manger. Nous lui demandons de goûter, mais il a le droit de ne pas aimer. Je ne peux pas vous garantir que cette méthode fonctionnera pour chaque enfant (ils ont leurs différences…!). Mais, pour le moment, mon fils est un fin gourmet.

Mise à jour: 25 décembre 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>